C’est le Graal des apprenants en langues étrangères : visiter un pays et pratiquer sur place avec des natifs.
Les séjours linguistiques offrent une ouverture d’esprit, permettrent des rencontres intéressantes et des visites enrichissantes.

Qu’en est-il des apports réels sur la langue cible ?

Les chercheurs ont largement documenté les apports de l’expérience en séjour linguistique. Et ont montré que les progrès en prononciation et en fluidité à l’oral sont réels.
Cependant, il a aussi été prouvé, notamment par une étude quantitative menée en 2017 par Stéphanie Roussel et Jasper von Alemann, que le champ lexical et la longueur des phrases produites était sensiblement réduits au retour.
Cela peut s’expliquer par l’empathie des personnes que les apprenants vont rencontrer, qui va les mener à adopter une langue plus simple pour se faire comprendre. La plupart des personnes que les apprenants vont rencontrer lors d’un séjour linguistique n’ont pas de formation pédagogique leur permettant de susciter des progrès.

Pour limiter cet effet, il est important que le départ en séjour linguistique ait été bien préparé. Plus l’apprenant se montrera solide dans sa pratique de la langue cible, plus ses interlocuteurs natifs seront à même de lui apporter une contrepartie susceptible de le faire progresser.