Réussir l’apprentissage des langues étrangères est devenu une préoccupation incontournable pour la réussite scolaire et l’insertion professionnelle. C’est cette préoccupation qui guide notre recherche d’activités linguistiques spécifiques pour les enfants.

Avez-vous une idée du nombre d’heures nécessaires pour qu’un élève parvienne à maitriser suffisamment une langue ? D’après le chercheur Christophe Pallier, il faudrait qu’il y soit exposé en moyenne 1 200 heures.  Les collèges français lui en offrent 500…

Et un peu tard, quand on sait que les capacités à distinguer les sonorités s’amenuisent dès l’âge de 6 ans. Les observations scientifiques mettent en effet en évidence une perte de plasticité progressive et irréversible des circuits neuronaux linguistiques.

Raison de plus pour leur proposer des activités linguistiques complémentaires, les enfants et les adolescents sont un public exigeant. Ils ont besoin de comprendre le sens de ce qu’on leur demande d’apprendre pour l’assimiler.
C’est pourquoi les mises en situation concrètes sont nécessaires, avec des activités qui suscitent leur adhésion.